Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 18:18

Aujourd'hui, notre ami Paul Jamet a été inhumé à Arras-sur-Rhône, son village natal où il a passé l'essentiel de sa vie en se donnant à fond pour aider les autres. Toujours à nos côtés, dans les moments les plus difficiles, il m'avait dédicacé son livre présenté sur le blog le 23 mai 2013, chronique que vous pouvez retrouver ci-dessous.

Avec notre amitié la plus sincère à Marcelle, son épouse, et à toute sa famille.

Jean-Paul

Arras-sur-Rhône et son histoire

(Réflexions sur le passé et le présent de notre village) par Paul Jamet

Édité par l’ASPECT (Association de Sauvegarde du Patrimoine et de l’Environnement Culturel et Touristique d’Arras-sur-Rhône)

 

Témoigner de l’histoire de son village est une tâche noble, un travail difficile auquel Paul Jamet a toujours consacré beaucoup d’énergie et de passion. Le résultat de ses recherches et de ses expériences est contenu dans ce recueil édité par l’Aspect, une association créée en 1984 par Roland Lévêque à laquelle on doit la restauration et la mise en valeur de la Tour qui surplombe le village et lui donne un caractère unique.

 

Au fil des pages, le lecteur découvre les transformations d’un village passant d’une structure héritée d’une France essentiellement rurale à une modernité que l’aménagement du barrage par la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) a définitivement marquée de son empreinte.

 

Lieu de passage le long du Rhône, le site d’Arras tirerait son nom du latin aerarium (trésor public), aeris signifiant monnaie. La découverte de pièces de monnaie à l’effigie de Vespasien et de Titus, la présence de bornes milliaires romaines prouvent que le lieu était assez sûr pour y entreposer l’argent destiné à payer les légionnaires romains. Son vieux moulin dont la roue à aubes est bien conservée, tout près du Vieux Pont permettant à la Voie Royale d’enjamber l’Ozon, sont, avec la Tour, de précieux témoignages du passé.

 

Paul Jamet nous raconte la Viguerie d’Arras, l’histoire des trois ponts, la légende du Cavalier noir, l’évolution de l’école, l’entretien de l’église et le « feuilleton » du presbytère, le développement du Foyer municipal, les transformations de la mairie, etc… Tout est parfaitement daté, bien présenté et parfaitement détaillé. L’auteur qui fut Secrétaire de mairie, de 1953 à 1987, n’oublie pas la création des places publiques, l’évolution de la voirie communale et le cadastre. Les transformations dans la vie agricole de la commune permettent de constater qu’en 50 ans, l’accélération de cette évolution a été plus rapide que pendant les dix siècles précédents. Le calendrier des travaux agricoles permet de voir passer toute la vie des habitants, loisirs compris. L’arrivée de la voie ferrée coupe la plaine en deux. Très demandée, la gare est inaugurée en 1897 alors qu’un demi-siècle auparavant, la construction de la RN 86 avait déjà facilité les déplacements. L'élevage a laissé la place aux arbres fruitiers puis la vigne, avec la zone d’appellation Saint-Joseph, retrouve toute sa place et donne leur chance à de jeunes agriculteurs.

 

Paul Jamet n’oublie pas le sport et cette première équipe de basket dont il fit partie. Sous l’impulsion de Paul Chancrin qui fut, plus tard, maire de 1959 à 1989, le tennis de table démarre en 1948 et prend un bel essor. Jeannette Chancrin, son épouse lancera, en 1977, un groupe de théâtre au sein de l’Amicale Laïque, groupe qui deviendra les Baladins de la Tour, une troupe de danses traditionnelles très appréciée partout où elle se produit. L’on constate ainsi le dynamisme de la vie culturelle locale dans un village qui a su réagir face au déclin démographique, n’oubliant pas de développer une bibliothèque municipale ouverte au public depuis le 12 avril 1988.

 

Il serait trop long de citer tous les détails qui ont attiré notre attention au cours de la lecture de cet ouvrage offert par le Comité de soutien et que Paul Jamet a dédicacé avec beaucoup de sensibilité et toute l’humanité qui le caractérise. Je tiens à remercier le C.S. et l’auteur pour leur délicate attention mais je n’oublie pas de souligner que le personnage principal de cet ouvrage est, peut-être, le Rhône… car de nombreuses pages lui sont justement consacrées.

 

Pour tout savoir, il faut absolument se lancer dans la lecture de « Arras-sur-Rhône et son histoire », de Paul Jamet.

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache
commenter cet article

commentaires