Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 10:34

Ce samedi 2 juillet 2016, le 103 ° Tour de France s'élance depuis le Mont-Saint-Michel pour trois semaines de course, jusqu'au dimanche 24 juillet et l'arrivée à Paris, en passant par... l'Ardèche et la Drôme. Vincent ayant eu la bonne idée de m'offrir la BD de Pat Perna et Philippe Bercovici (le tome 2 - Le sprint final - est sorti en juin), j'ai décidé de vous en faire profiter sans attendre car on ne se moque bien que de ce que l'on aime depuis toujours... et puis, il est important de se mettre tout de suite dans l'ambiance !

 

Le Tour de France

1. Les coulisses du Tour de France. (La BD officielle du Tour de France)

BD de Pat Perna et Philippe Bercovici

Hachette Comics (2015. 31 pages.

 

« Vivement l’étape d’Aubenas ! », fait dire Philippe Bercovici à son coureur lors de sa dédicace recueillie par Vincent, fin mai, lors d’Aubenas BD. Le dessinateur très doué de cette nouvelle série de BD dédiée à la grande boucle a un peu simplifié les choses car les coureurs ne passeront pas du tout dans cette ville du sud de l’Ardèche. En effet, le vendredi 15 juillet, ils iront, un par un, lors d’un contre-la-montre de 37,5 km, de Bourg-Saint-Andéol à La Caverne du Pont d’Arc, tout près de Vallon mais à près de 30 km d’Aubenas…

 

 

Cette approximation n’est pas bien grave puisque l’album n° 1 (Les coulisses du Tour de France) offre une bonne détente permettant de partager les tribulations des organisateurs, les velléités d’un motard de France 2 qui se frotte à un homologue de la gendarmerie, à Benjamin et ses parents et à une fameuse Carambouille team dont les coureurs font le maximum…

 

 

Tout commence avec un nouveau sponsor très embarrassant : M. et Mme Poissard, charcutiers, qui paient très cher pour vendre leur… boudin. Chaque épisode se déroule sur une page, parfois plus mais les auteurs nous gratifient de plusieurs planches très réussies comme celle qui montre ce supporter bien installé dans un col difficile et qui hurle « Allez ! Du nerf. Feignasse ! »

 

 

L’emplacement idéal est une obsession pour le père de Benjamin dont la mère patiente en tricotant, au bord de la route, remettant vertement en place son rejeton alors que son mari commet les pires bourdes...

 

 

Si le briefing avant l’Alpe d’Huez fait réfléchir, terminons avec la réflexion du motard de la télévision : « On se traîne tellement que j’ai des moucherons à l’arrière du casque ! »…

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache
commenter cet article

commentaires