Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2015 5 25 /12 /décembre /2015 22:03

Trompe-la-mort par Jean-Michel Guenassia

Albin Michel (2015) 387 pages.

 

Jean-Michel Guenassia, auteur du Club des incorrigibles optimistes, vient de publier une belle fresque avec Trompe-la-mort, un livre d’aventures et de savoureuses réflexions sur notre monde qui emmène le lecteur jusqu’en Inde, le ramenant en Angleterre puis sur des terres où la guerre a fait et fait encore rage.

 

Tom raconte son histoire, à la première personne du singulier. Normalement, il est mort le 5 février 2004, à 7 h 35, dans un accident d’hélicoptère… et c’est une belle occasion pour rappeler ce que fut sa vie jusque-là. Né à New-Delhi, en 1969, d’un père, Gordon, ingénieur informaticien et d’une mère, Fulvali, « délicate comme une fleur », ingénieure dans la même entreprise, il grandit en Inde où ses parents ont décidé de rester, même si sa mère a été reniée par sa famille à cause de ce mariage. Le petit Tom est élevé par une nourrice, Dhanya, qui lui apprend à parler hindi. Au passage, nous découvrons la passion des Indiens pour les cerfs-volants et nous sommes grisés par la vitesse des rickshaws dans les rues bondées de Delhi.

 

La vie de Tom bascule une première fois lorsque ses parents rentrent à Londres pour soigner sa mère, malade. Il a 8 ans. Pour lui, le choc est brutal et il déteste aussitôt ce pays : « C’était moche, ça puait, c’était triste à mourir… J’ai détesté cette ville lugubre… En Inde, la mousson était une bénédiction du ciel, ici l’humidité était une plaie. » Heureusement, en promenade avec sa mère dans le parc de Greenwich, il rencontre Karan et Jaipal, fils de familles indiennes, qui jouent au cricket, et sa vie s’illumine. Hélas, un premier accident grave marque sa vie, à 13 ans. Puis l’amour lui fait découvrir Shadvi, sœur cadette de Jaipal et il abandonne le cricket pour le tennis. : « Elle avait des yeux et de longs cheveux noirs et une peau sombre superbe qu’elle essayait de blanchir… »

 

Des catastrophes en série vont ensuite marquer sa vie. Alors qu’il refuse d’accepter tout ce qui se passe autour de lui, il part s’engager dans les Royal Marine, à 18 ans. Thomas Larch va mériter son surnom de Trompe-la-mort. D’Irlande du nord au sud de l’Irak mais aussi en Sierra Leone, en Afghanistan avec, en prime, un accident de voiture en France, lors d’une permission, notre homme devient un héros grâce à un film réalisé par Helen McGunis, pour la BBC.

 

Ce film qui lui assure la célébrité, le fait réagir très négativement : « Pour la première fois de mon existence, j’ai eu honte… J’étais présenté comme un surhomme et comme un défenseur acharné des valeurs britanniques et de l’honneur de la nation. » Après bien des vicissitudes, l’histoire extraordinaire de cet homme nous ramène en Inde à la recherche d’Alex, fils de milliardaire… « Je replongeais dans l’horreur oubliée… J’étais fasciné par ces êtres noirs, décharnés, sales, tordus… Je suis né dans cette ville. J’espérais y retrouver mes racines mais je ne comprends rien à ce monde. »

Jean-Michel Guenassia prouve une nouvelle fois tous ses talents de conteur et fait vivre des moments extraordinairement palpitants à ses lecteurs, sur les pas de son héros.

Jean-Paul

Partager cet article

Repost 0
Published by Les amis et proches de Jean-Paul Degache
commenter cet article

commentaires